Taxi & VTC à l'aéroport de Cayenne - F. Éboué

Des chauffeurs disponibles pour votre transfert en aéroport

Vous êtes taxi ou VTC est voulez obtenir plus de visibilité pour votre activité ? Inscrivez-vous sur le premier site dédié au transfert et navette en aéroport !

Zoom sur l’aéroport de Cayenne – F. Éboué

Histoire

Destiné à la base à servir de zone d’escale pour les avions américains militarisés lors de la Seconde Guerre Mondiale, l’aérodrome de Cayenne, de son nom de l’époque, était un espace entièrement dédié à l’armée. Il fut d’ailleurs, grâce à l’impact qu’il avait dans cette zone du monde, construit très rapidement, en à peine 10 mois. Il fut connu autrefois sous le nom d’aéroport de Rochambeau en l’honneur du commandant du même nom qui participa activement à la guerre d’indépendance des États-Unis. Lors de son rachat par la France en 1949, le nom en question devint problématique à cause des méfaits du fils du Rochambeau à qui l’on avait destiné le nom de l’aéroport, qui avait réprimé les révoltes haïtiennes avec violence. C’est en 2012 que l’aéroport prit son nom final : Aéroport de Cayenne – Felix Éboué.

Infrastructures

L’aéroport possède une longue piste faite en bitume de 3800 m. Il dispose d’un terminal de taille conséquente comprenant 5 postes au total. Son aérogare est grande d’une surface de 12 000m² et son aire de stationnement lui permet d’accueillir en son sein d’immenses avions comme un Boeing 747 ou des modèles récents d’Airbus.

Chiffres

L’aéroport de Cayenne – Felix Éboué est grand d’environ 1300 hectares. En 2000, et du fait de son importance, il accueillait déjà plus de 450.000 passagers de toutes destinations. Sa fréquentation n’a depuis pas baissée et, après une petite stagnation, n’a fait qu’augmenter pour atteindre aujourd’hui les 550.000 passagers. Depuis 2013 et le développement global des vols internationaux et des sociétés de transports aériens à bas prix (vols low cost), l’aéroport connait un essor majeur et il est devenu un point de chute essentiel de la Guyane pour le transport de marchandises et de voyageurs.

Dessertes et Correspondances