Taxi & VTC à l'aéroport de Nouméa - Magenta

Des chauffeurs disponibles pour votre transfert en aéroport

Vous êtes taxi ou VTC est voulez obtenir plus de visibilité pour votre activité ? Inscrivez-vous sur le premier site dédié au transfert et navette en aéroport !

Zoom sur l’aéroport de Nouméa – Magenta

Histoire

L’aéroport de Nouméa-Magenta est un aéroport de taille modeste situé sur le littoral de la ville de Nouméa, dans le quartier de Magenta. Au départ une simple plage réservée à l’atterrissage et au décollage de petits biplans, des avions de petite taille, il grandit rapidement en développant tout d’abord un aéro-club qui construit un hippodrome à l’emplacement initial. L’armée américaine, vers 1942, décide d’installer en Nouvelle-Calédonie sa base aéronautique majeure et choisit pour cela la côte de Magenta pour y installer son nouvel aérodrome. En 1956, la Nouvelle-Calédonie développe son aviation civile en permettant à l’aéroport de Magenta d’effectuer des petits vols en direction des îles voisines. C’est le début des trajets aériens sur l’île. C’est dans les années 1970 que le besoin d’un aéroport local et commercial se fait de plus en plus fort et que les dirigeants en place prennent la décision de construire la première aérogare de Magenta, avec une capacité d’accueil de 100.000 passagers par an. Sa fréquentation augmentant, il fut décidé en 2001 de construire une seconde aérogare pour étendre sa superficie et obtenir une capacité d’accueil jusqu’à 4 fois plus grande.

Trajets possibles

L’aéroport de Nouméa-Magenta vous conduit un peu partout sur les îles avoisinantes, il représente le meilleur moyen de se déplacer d’île en île dans de bonnes conditions à travers toute cette région du Pacifique. Ses deux principales compagnies aériennes, Air Calédonie et Air Loyauté, vous conduiront rapidement vers la Province Nord, les Îles Loyauté ou l’Île des Pins. Elles desservent de multiples destinations sur l’île principale, comme Touho, Koné ou Koumac.

Statistiques

L’aéroport de Nouméa – Magenta possède un trafic aérien moyen mais qui est dans une dynamique d’évolution toujours plus élevée. En effet, en 1997, on pouvait compter jusqu’à 278 928 passagers annuels. La fréquentation a évolué graduellement jusqu’à exploser en 2007 avec l’arrivée des trajets aériens low-cost à travers toute la planète. C’est le plein essor de l’activité aérienne à bas prix. En 2018, on comptait près de 454 540 voyageurs par an dans l’aéroport.

Dessertes et Correspondances